Joseph Ariwi

Spécialiste de la recherche en santé (spécialiste géospatial) chez Toronto Public Health à Toronto, en Ontario

Photographe pigiste

Joseph Ariwi est parti de Montréal à Toronto en quête de possibilités et d’expériences à l’extérieur de l’Université. M. Ariwi s’est lancé dans la géographie physique pendant sa maîtrise ès Science en géographie (Université McGill). Dans sa thèse, récemment achevée, M. Ariwi a exploré l’application des systèmes d’information géospatiale (SIG) dans des espaces non conventionnels dans le cadre d’une maîtrise ès Science en analyse spatiale (Université Ryerson). Depuis qu’il s’est installé à Toronto, M. Ariwi a travaillé comme stagiaire en conception de l’information pour Deloitte Canada et comme stagiaire en analyse des crimes pour le Service de police de Toronto. Actuellement, M. Ariwi occupe le poste de spécialiste de la recherche en santé (spécialiste géospatial) à Toronto Public Health. M. Ariwi est également photographe pigiste et directeur créatif de la Maison Leporem, une jeune entreprise de Montréal.

1. Pouvez-vous décrire votre cheminement professionnel depuis que vous êtes diplômé?


Vers la fin de ma maîtrise, je savais que je voulais déménager à Toronto à la recherche de nouvelles expériences. J’ai décidé qu’il vaudrait la peine de faire une deuxième maîtrise axée moins sur la recherche et plus sur les applications, uniquement parce que 

cela me ferait connaître les possibilités offertes par l’industrie dans la ville de Toronto.

 

J’ai réalisé deux stages au cours de cette année. Mon premier stage a été réalisé dans la société d’experts-conseils Deloitte Canada. Je travaillais dans son équipe de conception de l’information. Une fois ce stage terminé, un gestionnaire du Service de police de Toronto avec lequel j’avais collaboré dans le cadre d’un projet m’a demandé si je voulais travailler au Service de police pendant l’été. Mon rôle était celui de stagiaire en analyse des crimes auprès de l’unité des renseignements commerciaux.

2. Comment intégrez-vous la géographie dans votre travail?


Que je prenne des photos ou que je crée une carte, une visualisation ou un graphique, je dois réfléchir très attentivement à ce que je désire communiquer. Un photographe choisira un lieu ou cadrera une certaine photo de manière à attirer l’attention sur des éléments particuliers; je crois que les géographes font la même chose avec les cartes. J’essaie d’afficher l’information et de communiquer les schémas qui, à mon avis, ressortent d’une question de recherche.

 

3. Quelles compétences auriez-vous aimé apprendre pendant vos études qui vous auraient aidé dans le marché du travail d’aujourd’hui?


Pendant mon stage chez Deloitte, il y a eu beaucoup « d’hyper-situations » dans lesquelles j’ai dû produire beaucoup de travail en peu de temps. Avec le cycle habituel de deux, voire d’une semaine par devoir à l’université, je n’étais pas habitué à cela. À l’université, il faut couvrir toutes les possibilités, mais parfois, dans le secteur privé, on veut seulement connaître la principale conclusion. J’ai dû apprendre à faire confiance à mon instinct et à mes antécédents en analyse de même qu’à prendre des décisions rapides. J’ai dû regarder les données ou les schémas géographiques et me dire « bon, voici ce qui se passe, voici ce qui est important », puis poursuivre dans cette voie sans hésiter. Parfois, il n’y a pas de bonne réponse.

4. Avez-vous des conseils à donner aux étudiants qui souhaitent se forger une carrière gratifiante en géographie?

Je dirais aux gens d’avoir confiance dans leurs compétences et de faire preuve de souplesse. Nous sommes un peu impatients, en particulier notre jeune génération. Nous voulons arriver à destination le jour même, mais je crois qu’il s’agit plutôt d’un cheminement. Je crois que la géographie est un excellent moyen de former des étudiants aux multiples talents qui peuvent réfléchir de manière spatiale. Il s’agit de compétences rares, et les géographes doivent apprendre à en tirer parti et à l’expliquer aux autres. Je crois qu’une fois que les gens comprennent ce qu’est la géographie, ils en perçoivent naturellement la valeur.

Contactez-nous

L'Association Canadienne des Géographes


Tél: (613) 562-5208
Courriel: info@cag-acg.ca
Adresse​​​​​​: 
60 University Private, 

Pavillon Simard, Salle 031

Ottawa, ON  K1N 6N5

Connectez avec nous
  • facebook
  • Twitter
D'autres liens

© 2019 Canadian Association of Geographers/Association Canadienne des Géographes