Tristan Cleveland

Chroniqueur en affaires urbaines
Metro Halifax à Halifax, en Nouvelle-Écosse

 

Tristan Cleveland a toujours mis l’accent sur la participation pour apporter un changement positif, que ce soit à l’époque où il faisait sa maîtrise en planification urbaine à l’Université McGill ou durant son travail de promotion continue de la durabilité. Ses efforts à l’Ecology Action Centre (EAC) à Halifax visaient à attirer l’attention sur les impacts de l’étalement urbain et les façons d’améliorer la planification régionale. M. Cleveland a quitté son emploi récemment à l’EAC pour occuper les fonctions de directeur de campagne pour la tentative réussie de Shawn Cleary d’être élu au Conseil régional de Halifax.


1. Pouvez-vous décrire votre cheminement de carrière depuis l’obtention de votre diplôme?


Mon cheminement a commencé à l’Autorité centrale de la planification et du logement du Guyana où j’ai travaillé à titre de stagiaire en planification urbaine. Mes responsabilités incluaient la gestion d’une enquête à l’échelle du pays sur les conditions de logement, la rédaction d’un manuel de formation des dirigeants communautaires et le travail de développement communautaire direct. Cette expérience m’a mené à un autre stage à Merida, au Venezuela, où j’ai effectué un inventaire de tous les espaces publics dans la ville. Par la suite, je suis revenu à Halifax où j’effectue depuis un travail relatif à la promotion du contrôle de l’étalement et à la création d’une ceinture de verdure ainsi que

plusieurs autres initiatives pour faire de la ville un milieu de vie agréable et durable.


2. Avec le recul, qu’auriez-vous fait de façon différente?

Il y a certaines compétences que j’aurais aimé développer davantage comme étudiant. Par exemple, j’aurais suivi plus de cours sur le SIG parce qu’il est très utile de l’avoir sous la main. De la même manière, si j’avais participé à ce qui se passait dans le domaine du développement urbain à Montréal, j’aurais également été mieux préparé pour mon travail à Halifax.


3. Comment intégrez-vous la géographie à votre travail?


À l’EAC, nous avons fait une analyse avec un autre planificateur où nous avons mesuré la couverture terrestre de la ville et sa croissance entre 1992 et 2014. Nous avons constaté que la ville s’est accrue de 92 p. cent alors que la population n’a augmenté que d’un cinquième. Ceci démontre vraiment le coût de nos infrastructures par personne et constitue un bon exemple de la géographie en action.


4. Avez-vous un conseil final à donner aux étudiants?


Faites très attention à la manière dont vous utilisez votre temps de bénévolat. Choisissez quelque chose qui est relié à l’endroit où vous voulez aller et impliquez-vous. Vous ne trouverez pas un emploi en restant assis dans votre chambre et en envoyant des C.V. par courriel. Vous devez serrer des mains, participer à des consultations publiques et parler à des planificateurs dans les secteurs privé et public. Vous devez vous intéresser à la ville où vous vivez et à son avenir.

Contactez-nous

L'Association Canadienne des Géographes


Tél: (613) 562-5208
Courriel: info@cag-acg.ca
Adresse​​​​​​: 
60 University Private, 

Pavillon Simard, Salle 031

Ottawa, ON  K1N 6N5

Connectez avec nous
  • facebook
  • Twitter
D'autres liens

© 2019 Canadian Association of Geographers/Association Canadienne des Géographes