Wanli Wu, PhD

Écologiste

Parcs Canada, Vancouver, Colombie-Britannique

Après avoir terminé ses études de premier cycle en géographie physique et sa maîtrise en géoscience de l’environnement, le Dr Wanli Wu a décidé de recentrer sa recherche doctorale et de se spécialiser dans l’écologie du paysage à l’Université du Nebraska. Maintenant qu’il occupe la fonction de scientifique des écosystèmes à Parcs Canada, il est chargé d’effectuer la surveillance écologique, de réviser les rapports sur l’état des parcs et de faire des consultations sur les études d’impact environnemental dans les parcs nationaux canadiens. Au cours de sa carrière, le Dr Wu a travaillé dans de nombreux parcs nationaux et sites historiques situés dans diverses régions, y compris l’Arctique, les prairies centrales et les montagnes côtières.

1. Quelles sont les ressources offertes par vos universités qui vous ont aidé à trouver un emploi après l’obtention de votre diplôme?

​Le Département de géographie de l’Université Peking offre des programmes généraux de grande qualité qui m’ont permis d’acquérir mes connaissances et mes compétences en géographie. Durant les quatre années de mes études de premier cycle, j’ai suivi des cours dans d’autres domaines tels que la physique, la chimie, les mathématiques, la biologie, la géologie, l’économie et l’informatique. Les occasions d’effectuer des travaux

pratiques sur le terrain m’ont également permis d’acquérir des compétences et des outils pratiques qui ont été utiles dans mon travail professionnel.

2. Avec le recul, qu’auriez-vous fait de façon différente?

Si j’avais eu plus de temps, j’aurais suivi quelques cours supplémentaires en sciences sociales, en administration des affaires et en droit. Tout en effectuant mes études de doctorat, j’ai eu la chance d’avoir un superviseur qui a appuyé mon souhait d’étendre mes intérêts de recherche, ce qui m’a permis de suivre des cours dans d’autres départements, par exemple l’hydrogéologie et la modélisation de la gestion des eaux. Lorsque j’ai enseigné à l’université, j’ai toujours encouragé mes étudiants à regarder au-delà de ce que leurs programmes avaient à offrir pour voir s’il y avait d’autres cours qui seraient utiles pour le développement de leur future carrière, particulièrement en sciences appliquées.

3. Pouvez-vous décrire la pertinence de vos cours universitaires dans un contexte réel?

Il y a plusieurs cours qui sont très utiles. Lorsque vous étudiez la géographie physique, le SIG est un cours indispensable. Un cours de télédétection est également important pour comprendre les modèles et les changements spatiaux à l’échelle du paysage et de la région. Tout au long de ma carrière, j’ai appliqué à différents niveaux et dans diverses organisations les connaissances acquises dans ces cours ainsi que lors des sorties sur le terrain qui mettaient l’accent sur la géographie des sols, l’hydrologie, la géographie des plantes, le SIG et la cartographie spatiale. Je recommande à toute personne qui cherche un emploi environnemental relié au travail sur le terrain de suivre des cours en géologie, en SIG, en télédétection, en science des sols, en biologie et en hydrologie.

4. Avez-vous un conseil à donner aux étudiants qui souhaitent faire une carrière gratifiante en géographie?

Faites de votre mieux pour vous impliquer dans des cours et des activités qui incluent le travail sur le terrain parce qu’ils vous offriront des possibilités de développer des compétences pratiques. Le travail sur le terrain est l’une des façons les plus efficaces de comprendre ce que vous apprenez dans la salle de classe. Pendant que j’enseignais, j’ai essayé par toutes sortes de moyens de faire sortir les étudiants de la salle de classe afin qu’ils observent et comprennent la réalité du monde. Par exemple, des choses telles que la structure et la texture des sols peuvent sembler déconcertantes en classe, mais il devient plus facile de les comprendre lors d’une sortie sur le terrain. Lorsque les étudiants sont sur le terrain, ils peuvent sauter dans une fosse d’observation, prendre un échantillon de sol et jouer avec la terre pour acquérir leur première expérience pratique. J’ai également encouragé mes étudiants à tirer profit des vidéos en ligne et des autres ressources virtuelles qui peuvent être utiles pour l’étude de la géographie.

Contactez-nous

L'Association Canadienne des Géographes


Tél: (613) 562-5208
Courriel: info@cag-acg.ca
Adresse​​​​​​: 
60 University Private, 

Pavillon Simard, Salle 031

Ottawa, ON  K1N 6N5

Connectez avec nous
  • facebook
  • Twitter
D'autres liens

© 2019 Canadian Association of Geographers/Association Canadienne des Géographes